accueil La profession et le métier Les CQP Cordistes La formation Agrément des organismes de formation Professionnels Vérification des CQP Téléchargements

La profession

La profession

L’évolution de l’activité des « Travaux d’Accès Difficiles » suit une courbe de croissance constante depuis sa création il y a une quarantaine d’années, avec des perspectives optimistes pour les années à venir. Sur le plan national, le SFETH (Syndicat Français des Entreprises de Travaux en Hauteur) a recensé dans le BTP 376 entreprises dont l’activité principale est les travaux sur cordes (dont 65 entreprises individuelles ou artisans).

Cela représente aujourd'hui un CA d’environ 500 000 000 €.

La population est estimée à 2800 salariés pour les entreprises recensées et d’environ 3000 intérimaires Cordiste réguliers en France.

Il faut ajouter à ces chiffres les entreprises et le personnel pour qui les travaux sur cordes sont une activité occasionnelle ou ne constituent pas l’activité principale, les filières du nettoyage et l’événementiel pour lesquels les données n'existent pas aujourd'hui.

S.F.E.T.H. - Syndicat Français des Entreprises de Travaux en Hauteur

Le syndicat a pour vocation de regrouper les entreprises appartenant aux Syndicats Départementaux & Régionaux d'Entrepreneurs des Travaux Publics ou du Bâtiment qui ont pour activité principale ou secondaire les travaux d'accès difficiles. Il assure entre tous ses membres des relations de bonne confraternité, représente ses adhérents auprès des pouvoirs publics, et veille à la défense des intérêts matériels et moraux de ses adhérents et de la profession. Son but est essentiellement technique et promotionnel. Les travaux d'accès difficiles relèvent de techniques souvent délicates qui exigent une parfaite connaissance des conditions de travail, des ouvrages, et de leur sécurité. Toutes ces interventions nécessitent une exécution particulièrement soignée avec une main d'œuvre très qualifiée. Il importe donc d'éviter que le développement de ces activités ne se fasse en l'absence de "Règles de l'Art" reconnues de tous, dans l'improvisation et dans "L'à peu près".

Le Syndicat a retenu comme objectifs principaux :
L'élaboration de recommandations techniques précisant les "Règles de l'Art" des travaux d'accès difficiles.
La participation active aux travaux de normalisation, tant Français qu'Européens, pour les documents relatifs à l'exécution des travaux d'accès difficiles et des matériels employés pour l'exécution de ces derniers.
L'étude et la définition de responsabilité.
La formation professionnelle et la qualification du personnel, pour la réalisation de travaux de haute technicité.
La création et le développement de la Charte Qualité-Sécurité.

SCAPHCO-CFDT (syndicat des salariés Scaphandriers et/ou Cordistes)

Depuis la disparition prématurée de Jean-Marie DUBOIS, le syndicat des Scaphandriers et des Cordistes n’a malheureusement plus de représentant officiel.

 


Contacter le DPMC S'inscrire à une session Calendrier des sessions







ACTUALITES




Informations DPMC Informations SFETH

RETOUR D'EXPERIENCES

Forum privé Protection de la santé Retour technique



      GALERIE 
PHOTOS

 

EPCRA - Projet LEONARDO DA VINCI de développement de l’innovation

Logo EPCRA

Organismes de formation agréés

Hauteur et sécurité
FTH
Promethee conseil
Matières
Dimension corde
Paartner
Formacan
ATIS
IMSAT
Atout corde
Progress
CRET
Greta VIVA5
Formare
Arexcellence Formation
Positiv'formation


    
PARTENAIRES DU DPMC

 

 

 

 

 

 

 
    
Plan du site | Mentions légales | Pilotage de projet : Pepper consulting | Graphisme & Intégration : rezo21
Reproduction totale ou partielle strictement interdite • KitWebWan AgainDesign or DeclineValid XHTML 1.0 Transitional